Sao Jorge : Welcome to Paradise

Petite navigation rapide entre Faïal et Sao Jorge puisque les deux îles ne sont distantes que d’une trentaine de milles. Nous croisons quelques dauphins en quittant Horta et nous devons un peu manoeuvrer car le vent s’engouffre entre les îles et le venturi rend les directions et forces du vent instables.

Sao Jorge

Sao Jorge

Nous sommes accueillis à la Marina de Velas par José, le responsable du port qui nous gratifie d’un magnifique « Welcome to Paradise ! » en prenant nos amarres sur le ponton. Il y a eu fête ce week-end sur Velas et le port, qui était plein, s’est désengorgé. Nous avons donc une place directement sur catway en bout de ponton. Quel bonheur ! La dernière fois que cela nous était arrivé, c’était à Quinto do Lorde à Madère ! Le port est petit, récent, très beau au pied d’une falaise. Il ressemble à celui de Flores mais avec le risque de houle qui rentre en moins. Les sanitaires sont neufs, les douches, chaudes et spacieuses, laverie, wifi gratuit depuis le bateau, que demander de plus ! Sans nul doute la meilleure Marina que nous avons fréquentée. Tout le monde le dit, mais nous l’écrivons également, José est un homme formidable qui veille sur le confort et la tranquillité des lieux, il aime son île et vous trouve des bons plans pour louer des voitures et vous permettre de profiter des lieux. Ici, pas de stress, que du bonheur ! Tout ça pour un prix identique dans toutes les marinas des Açores : 18,5€ par nuit pour Méléos (c’est moins de la moitié de ce que l’on paye en visiteur à La Rochelle !)

Welcome to Paradise

Welcome to Paradise

Nous retrouvons au port les deux Mélody Akhal Téké et Libertad, Mustique, croisé à Flores puis Eoliane nous rejoint. Après une escale à Horta riche en rencontres, il nous fallait un peu de repos ! Nous décidons donc de louer une voiture quelques jours après notre arrivée pour découvrir l’île et faire du repérage avant l’arrivée de Mariposa.Cela ne nous empêche pas de boire quelques verres avec nos amis et d’en rencontrer de nouveaux : Le déclic (Allures 45 de Bordeaux, grosse soirée…) et Rock Racer (Feeling 416 qui s’appelait Black Beatle avant et qui a fait le tour de l’atlantique avec Farol, à bord, Arnaud, Clément et Mathis, un allemand fort sympathique en bateau-stop). La falaise du port accueille chaque soir une colonie de Puffins pour notre plus grand plaisir !

L’île est magnifique, mais est-ce encore utile de le préciser pour une île des Açores ? Les photos vous en convaincront plus que nos longs discours. Dans une vie future, nous serons VRP pour l’office de tourisme des Açores ! Honnêtement, que demander de plus : des paysages sublimes, des habitants d’une gentillesse incroyable, une nature généreuse, des prix très raisonnables… Allez passer vos vacances là-bas !

Nous faisons donc le tour de l’île pour cette journée de location avec un stop avitaillement au supermarché local… Journée dense, on en prend plein les yeux et on se baigne dans la plus belle baignade naturelle de tout le voyage : Simao Dias !

Mariposa nous rejoint avec à bord Nadine, la soeur de Laurence, venue décompresser un peu. Nous avons tout organisé et réservé les voitures pour deux jours de ballade et une grande randonnée que nous effectuerons en compagnie de Rock Racer, une rando Feeling. Cette randonnée en one-way (nous laissons des voitures à l’arrivée) nous mène des sommets de Sao Jorge aux Faja de la côte Nord. Si nous partons dans la brume, elle s’estompe très vite et nous revivons ce que nous avions vécu sur Santo Antao au Cap vert : la brume laisse place à une vue magnifique sur la mer et le relief ! Cette randonnée nous permet de nous baigner dans les chutes d’eau également sympathiques… L’eau est vraiment froide, mais il ne faut pas s’encombrer de regrets, donc à l’eau ! Nous terminons la soirée par un barbecue très humide, mais l’ambiance est magnifique !

Nous décidons le lendemain de retourner à Simao Dias en compagnie de Mariposa. Nous découvrons qu’un catamaran est au mouillage dans la Faja de Ouvidor, quel endroit de rêve ! Nous constatons en allant nous garer qu’il s’agit de nos amis d’Océanus, rencontrés à Flores et Horta. Ils ne semblent pas être à bord, dommage… Nous retournons ensuite à la pointe de Rosais sur le site de la vigie aux baleines. La vue est toujours exceptionnelle et nous pouvons observer l’île de Graciosa et même deviner Terciera.

Marine et Eléa font leur dessin sur la digue du port, sous le dessin de Farol. Quelques soirées jeu et il nous faut filer sur Terciera pour Méléos et Horta pour Mariposa afin de déposer Nadine à l’aéroport, ils nous rejoindront quelques jours plus tard. Nous faisons nos adieux à José et regrettons de ne pas avoir eu plus de temps sur cette escale…Les ptis gars de Rock Racer filent également à Horta chercher un équipier de plus pour le retour.

Commentaires (5)

  1. Dovergne

    Quels VRP formidables vous êtes en effet !!! nous nous dirigeons donc peu à peu vers le paradis ! bravo pour toute votre aventure ! nos pensées vous accompagnent …et un petit verre de vin. bises des W-alter

    1. Voilier Méléos (Auteur de l'article)

      Hello W-alter,

      Ou êtes-vous en ce moment? à Horta?
      Petit conseil : prévoyer plusieurs jours pour découvrir Sao Jorge, c’est magnifique…
      Nous pensons beaucoup à vous qui êtes encore en mer…
      Bises
      Méléos

      1. Sandrine de W-alter

        bonjour
        nous allons consciencieusement suivre vos conseils : après HORTA, nous allons profiter de Pico et Sao Jorge ! Nous pensons bien à vous les nouveaux terriens, le changement c’est la vie : TCHIN !!! sandrine and co

  2. laurent

    Salut les Méléos,
    je me reconnecte après une pause informatiques MMS et SMS et au mail. Toujours au top pour les photos.
    A bientôt.

  3. Lucie

    Super! le voyage continue! C’est presque vendu pour les Açores…

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.