Saint Barth 

Quoi Chouchou, tu ne m’emmènes pas à Saint Barth cette année ? Mais si ma belle, t’inquiète !

Et oui, on en avait marre d’Angers, c’est trop surfait ! Direction Saint Barth donc, faire un coucou à Papi Johnny (un autre JP) ! Jet setteurs jusqu’au bout de la nuit !

St Barth

Première impression en arrivant de Barbuda au petit matin, il y du monde ici ! Pas possible de mouiller dans le port de Gustavia, trop de grosses vedettes. Le mouillage à droite de l’entrée, il y a foule ! Côté Corrosol où nous attendent Mariposa et Sev’On Seas, les places sont chères ! Nous mouillons dans 13 m d’eau en voyant l’ancre dans le fond ! Une petite plongée rapide pour voir la tenue de l’ancre et la raie pastenague qui circule autour, mise à l’eau du zozo et c’est parti pour les formalités à terre. Les copains nous rejoignent, y compris Pti Ket qui est venu depuis l’anse du Colombier en annexe. On se croirait à Saint Tropez ici, petites rues chics, magasins de luxe, le tout très propre (trop ?) et très cher ! 5€ la pression ! Nous visitons les lieux avec curiosité et improvisons un repas de retrouvailles dans une pizzeria très sympa. Pti Ket est retourné au Colombier mais Sev’On Seas a des amis à bord qui se joignent à nous. Les pizzas au mètre défilent et nous passons une très agréable soirée.

 

Nous quittons Corrosol le lendemain matin pour rejoindre Pti Ket au Colombier de l’autre côté de la pointe. Nous slalomons entre les vedettes dont une hallucinante appelée « Le Grand Bleu » qui sur sa plage arrière dispose d’une vedette rapide et d’un voilier de 50 pieds prêt à naviguer ! Un truc de fou ! Nous mouillons sur bouée dans cette magnifique réserve naturelle fréquentée par de nombreuses tortues. L’anniversaire de Loïc est l’occasion de passer une autre excellente soirée !

Nous quittons Colombier le lendemain pour rejoindre l’île fourchue ou nous décidons de passer le week-end pascal avec Mariposa et Pti Ket. Les fonds sont très beaux dans cette réserve naturelle ou nous avons également pris des bouées. Au programme pour ces 3 journées : snorkeling, chasse aux oeufs et excursion sur ce rocher battu par les vents et un peu pelé. Malheureusement, l’île, privée, est également le point de rencontre des jeunes de St Barth qui débarquent sur l’île pour faire la fête avec sono à fond et bières à gogo ! Les nuits sont rudes et nous apprécions le moindre grain qui fait stopper la musique (ou le bruit c’est selon) instantanément… Nous pensions ne les avoir qu’une seule nuit, nous les aurons deux jours non-stop…

Les enfants nous font comprendre qu’ils seraient assez heureux de faire une chasse aux oeufs pour Pâques mais côté chocolat, nous sommes un peu pauvres… On improvise avec les quelques barres chocolatées du bord et les bonbons que l’on retrouve et nous voilà à terre avec Quentin pour planquer les sachets et ensuite lâcher les fauves dans l’arène… Lucie sera la plus perspicace dans sa recherche mais le dernier sachet planqué sera récalcitrant…

Avant de rejoindre les bateaux, nous grimpons entre adultes sur les hauteurs de l’île fourchue ou nous attends une vue admirable sur St Bth et St Martin. Quelques spécimens de cactus parsèment une lande rase…

Nous quittons le lendemain cet Éden (pas musical) où nous aurons pu admirer en plongée quelques requins nourrice en plus des habituelles tortues. Direction St Martin où nous attendent W-Alter et Sev’On Seas.

Nous revenons sur l’île fourchue une semaine plus tard en compagnie d’Isabelle, Olivier et Martin, les cousins de Marine et mon filleul. Première escale après une nuit à St Martin et premières tortues pour ce nouvel équipage. C’est toujours un instant magique lorsque vous nagez en présence de ces animaux tellement gracieux. Premiere frayeur également lorsque Martin croise un barracuda. Ces poissons ne sont pas vraiment dangereux mais leur dentition n’est pas vraiment engageante …

Après une nuit sur place, nous rejoignons Sev’On Seas sur Corossol. Nous profitons d’un magnifique spectacle puisque Gustavia accueille les Voiles de Saint-Barth, une régate avec quelques très belles unités. Nous mettons tous le pied à terre et allons passer un très bel après-midi sur Shell Beach, une plage magnifique dont le sable est en fait une multitude de petits coquillages magnifiques. Incroyable pour nous qui adorons en ramasser des petits, nous sommes assis sur une mine ! Les enfants s’éclatent dans l’eau avec Jean-Pierre !

Nous décidons de retourner à la pizzeria au mètre pour regoûter à ces magnifiques vins italiens servis par une serveuse à la mémoire stupéfiante. Le lendemain, nous faisons route ensemble pour une escale à St Kitts.

Nous revenons au Colombier après quelques jours pour 3 nuits sur bouée. Ces trois journées seront parmi les plus agréables passées dans les parages, pas de vent, pas de houle, quelques après-midi plage, une petite randonnée pour découvrir la côte au vent de St Barth et toujours des tortues autour de Méléos…

Nous quittons enfin Saint Barth pour St Martin afin que nos hôtes puissent prendre leur avion. Un dernier coup d’œil sur l’île fourchue en passant à l’est. Isabelle est à la barre, à l’aller, elle avait la tête dans le seau ! Comme quoi, 15 jours sur Méléos, ça forme des marins !

 

Commentaires (2)

  1. Laurent

    Bonjour à tous, (8h 30 à Angers)
    Elles sont superbes les photos, bravo.
    Au fait Séb, j’ai lu le livre de Roy Lewis durant un week-end à la Rochelle, sur la plage de la Concurrence et des Minimes (si, si).
    Je me suis bien marré, et je trouve qu’il y a beaucoup de similitude avec les pithécanthropes du coin, et avec moi même, lol.
    A bientôt.

  2. jacques Fleury

    sublimissime photo des Méléos sisters !!! profitez-en à 200% ici c’est plutôt gris et pluvieux, dommage pour des weekends à rallonges.

    Amitiés, JF

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.